C'est l'abondance, vive le marché! Et une recette de sauce tomate en prime.

C'est un de mes meilleurs temps de l'année, le temps où les marchés regorgent de bons fruits et légumes.
Que ce soit au Marché Jean-Talon, Marché Atwater, Marché 440... vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour bien passer l'hiver.
Car oui, oui, vous pouvez prévoir pour avoir de bonnes denrées durant cette période où le choix est un peu plus restreint.

J'ai mes petites habitudes côté marchés. J'aime aller au Marché 440 pour aller chercher mes fraises et mes bleuets, toujours chez le même producteur. Mes tomates, poivrons, fèves romano, légumes racines, pommettes et cie c'est au Marché Jean-Talon. 
J'ai l'impression qu'en entendant parler italien, ma sauce se rapprochera de plus en plus de la romaine. 

Depuis l'été 2015, je fais ma sauce de base de tomates. Comme celle apprise à Rome durant le même été avec P'tit Gourmand #2. 
Elle ne goûtera jamais comme celle de là-bas mais j'essaie de m'y en approcher le plus. Les tomates, là-bas, goûtent plus sucrées moins acides que les nôtres. C'est sûrement pour ça que nos grands-mères lâchaient de bonnes cuillères de sucre dans la sauce tomate d'ici. 
Avant ce voyage, je ne mangeais aucune tomate crue. L'Italie m'aura appris à les apprécier.

Je vous parlerai plus en détail de ce cours qui fût vraiment apprécié, de beaux apprentissages. Nous y avons appris, entre autres, à faire des tagliatelles et de la sauce tomate.

Voici la recette de la sauce que nous avions fait. En Italie (et ailleurs!), il y a autant de recettes de sauces tomates que de famiglia!
Donc, lorsque vous la ferez, prenez des notes et ajustez-la à votre goût.


Pour faire une bonne sauce tomate, point de recette mais un tour de main et 3 bonnes règles.

Règle #1: l'idéal c'est d'avoir plusieurs variétés de tomates bien mûres. Cette fois-ci, j'en ai choisi 3: bien entendu les tomates italiennes(plus que la moitié en quantité), cette année c'est des Roma (il n'y avait pas de San Marcano, je la préfère à la Roma mais bon) , des tomates rouges et des jaunes (en quantité égale mais au total, moins que l'italienne).
Règle #2: Soyez patient, cela ne se fera pas tout seul. La sauce sera passée en machine et il doit y avoir deux cuisson.
Règle #3: Mettez une tonne d'oignons Vidalia (pas jaune, pas blanc, Vidalia), cela donnera la touche sucrée. Malheureusement ce samedi je n'en ai pas trouvé mais j'ai pris une autre variété qui s'en approchait beaucoup. S'il y avait qu'une seule règle à suivre cela serait celle-ci. Je vous jure que ça fait la différence.
Et je rajouterais cette règle: Règle #4: Si vous pouvez faire votre sauce entre amis, c'est encore mieux. Un bon verre de vin, des rires, le plaisir ajoutera à la sauce. Et chacun pourra repartir avec ses pots.


Sauce tomate, souvenir de Rome

Première étape, couper vos oignons, utilisez le robot: rapide. Ne prenez pas la peine de tout couper de belle façon égale... la sauce sera passée au "zinzin", "à la girafe" au "bras mélangeur".
N'oubliez pas, mettez une tonne d'oignons. Faites-les tomber.
Coupez vos tomates en deux et ajoutez-les aux oignons. Baissez le feu. Et Attention que cela ne colle. Lorsque les tomates sont cuites, bien molles. Utilisez le "zinzin" et reduire les tomates et les oignons en purée. 

Cela vous facilitera la prochaine étape qui est de passer la sauce dans la machine (vous pouvez utiliser un chinois ou un tamis mais cela sera beaucoup plus long). Préparez-vous, car cela laisse des traces. S'il n'avait pas plu, je me serais installée à l'extérieur.
J'adore cette machine, peu coûteuse je m'en sers aussi pour ma compote de pommes. Eh oui, en mode "écureuil" je fais une grosse boîte de pommes tombées en compote.
On passe la sauce jusqu'à ce qui n'en ressorte (de l'autre côté) que petites peaux et graines que l'on composte.
On remet la sauce sur le rond pour la deuxième cuisson. On la laisse réduire jusqu'à ce qu'on aime sa texture. 
On laisse refroidir et on empote. Cette sauce se garde au congélateur une bonne année. 

Je me sers de cette sauce pour faire mon osso bucco, j'y rajoute des polpettes et je le sers avec des pâtes, j'y poche du poisson, avec de la crème ou du fromage à la crème elle devient une belle sauce rosée... vous vous en servirez de diverses façons.

Amusez-vous et buon appetito!


Commentaires